Comment réagir face à une pollution ?

L'eau, bien commun de l'humanité est en danger grave et imminent !

La préservation de la qualité des eaux de nos rivières est l'affaire de tous.

Il est de votre devoir de protéger les milieux aquatiques en signalant toute anomalie.

Personne n'est mieux placé qu'un pêcheur pour observer les cours d'eau.

 

stop-pollutions.jpg 

 

Si vous constatez une pollution, comment réagir ?

Avant d'agir, collectez un maximum d'informations telles que:

la localisation exact du lieu, le nom du cours d'eau, le lieu-dit,

sur quelle rive, etc... soyez très précis

Visualisez ou notez les caractéristiques des nuisances: odeurs, couleur de l'eau, colmatage du lit, mousse en surface,

présence d'hydrocarbures (irisation en surface) , poissons pipant à la surface, mortalité.

En cas de mortalité, évaluez la quantité de poissons morts.

Si vous le pouvez, prenez des photos,  avec votre téléphone portable éventuellement, notez l'heure.

Ensuite, il faut contacter immédiatement

et par ordre de priorités:

Le garde-pêche du secteur,

pour  Pont de Roide-Vermondans - Bourguignon au  06.07.72.11.52

qui après constatation du bien fondé, se chargera de prévenir toutes les instances concernées:

 - La Gendarmerie de Pont de Roide, au (17), ou au 03.81.92.40.13 (en journée)

 - l'agent de développement (ex garde fédéral ) en charge du secteur ,

 - le Président de l'aappma, et suivant la gravité,

 - les pompiers (18),

 - la mairie concernée (03.81.99.42.42 pour Pont de Roide-Vermondans)

ou le ( 03.81.35.28.72 pour Bourguignon)

 - la Fédération de pêche du Doubs au 03.81.41.19.09 ,

 - L'A.F.B (ex O.N.E.M.A.) service départemental du Doubs au 03.81.52.25.46

- L'ONCFS. du Doubs au 03.81.58.39.65

Pour plus de réactivité,

il est bien sûr possible d'appeler en premier la gendarmerie.

PÊCHEURS, vous devez avoir dans votre répertoire téléphonique les numéros des

 diverses instances ou personnes concernées.... pensez-y !

Plus vite vous réagirez, mieux la pollution sera endiguée

Que se passe-t-il ensuite ?

Les services compétents doivent se déplacer rapidement sur les lieux pour effectuer un constat,

 prendre toutes les mesures nécessaires pour faire

cesser la pollution et éviter sa propagation à l'aval.

Viendra alors le travail d'investigation pour trouver le coupable.

L'AAPPMA de Pont de Roide et Environs, après décision de son Conseil d'Administration

se portera systématiquement partie civile si des poursuites sont engagées.

En bout de "chaîne", c'est  les efforts de quelques-uns

pour améliorer le milieu aquatique

qui sont balayés d'un revers de main par des pollueurs sans scrupules.

Pollueurs aidés en cela par une administration (Préfet en tête)  trop laxiste, en complet désaccord

avec les directives Européennes et Lois sur l'eau.

La construction de cette page, à été très largement inspirée du site http://www.federationpeche.fr/70 qui a traité le sujet,

et que nous remercions ici pour leur autorisation de "reprise" partielle du thème.

Vous êtes le 50277ème visiteur

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mardi, 07 Novembre 2017

×