Projets Ranceuse

La Ranceuse va faire l'objet d'une restauration morphologique à quelques endroits de son cours, et des solutions seront apportées pour une meilleure  qualité de son eau.

Un projet de réhabilitation du milieu aquatique est en cours d'étude au niveau PMA et d'autres instances dont l'Agence de l'eau, le Département du Doubs, Naldéo et Téléos

Le point noir que représente la station d'épuration de la commune de Dambelin devrait se voir grandement améliorée si ce qui est prévu se réalise.

Sans STEP réellement  en capacité de traiter les eaux qui y entrent, et ce qui en sort, inutile de "tirer des plans sur la comette" pour ce qui concerne la partie amont du ruisseau sur un bon kilomètre cinq cent, c'est à dire jusqu'à l'embouchure avec le ru de Crebière en rive droite. Il reste évident et nous tenons à le (re) préciser ici, chacun à notre échelle sommes un des maillon de la chaîne de lutte contre les pollutions en tout genres.

Trop de malveillances sont encore observées, "lingettes, rejets directs dans les eaux pluviales, pollutions des sols"...... etc .

Ci-dessous, un document succinct  tiré d'un Powerpoint de présentation, pour vous expliquer dans les grandes lignes ce qui est envisagé à plus ou moins long terme. Le document complet peut être mis à disposition de ceux qui voudraient en savoir plus. (contacter le garde-pêche)

Document ranceuseDocument ranceuse (17.06 Mo)

Différents échanges entre élus et agriculteurs ont fait ressortir 3 sites prioritaires

a) la vallée du ruisseau de Mauchamps

b) l'aval du ruisseau de Neuchâtel-Urtière

c) la Ranceuse à l'aval de Dambelin

Une réunion de présentation s'est tenue le 20 octobre  pour décliner plus en détails les projets potentiels sur les 3 sites prioritaires. 1 site au moins sera vu en 2022, puis des actions à l'échelle de la vallée seront menées à plus long terme.

Ci-dessous, les avants projets et leur prévisionnel en financement.

Il est ressorti de cette réunion après consultation de l'assistance que les axes de priorité devaient se porter sur le ruisseau de Mauchamp dans un premier temps. Re-méandrement de sa partie supérieure, et continuité sur la partie aval. La Ranceuse sera déplacée au point le plus bas pour retrouver une logique dans son écoulement (voir ci-dessous le prévisionnel) Il s'agit là d'une prévision qui ne représente pas forcément la réalité quant-à la sinuausité du parcours.

Capture mauchamp

Le second point de restauration envisagé se situe sur le ruisseau de Neuchâtel-Urtière. les travaux sont différés par rapport au ruisseau de Mauchamps.

Capture neuchatel urtiere 2

Et enfin, pour ce qui est de la partie amont de la Ranceuse, les travaux devrait être soumis et étroitement liés à la modernisation de la Station d'Epuration de Dambelin qui représente toujours un point "noir" quant-à la qualité des eaux. Il est apparu logique de n'engager des travaux sur cette partie, qu'à la condition d'un bon fonctionnement de la STEP et de son rejet qui impacte directement le ruisseau sur plus de 2km.

Capture aval dambelin

(Pour ceux que ça intéresse, le PowerPoint complet peut être consulté sur demande auprès du garde-pêche)

Date de dernière mise à jour : vendredi, 12 novembre 2021

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire