Le tout dernier état des lieux sur le parcours test de la Ranceuse 

c'est effectué en septembre 2020.

Nous n'avons pas encore les résultats, aurons-nous des surprises ?

ci-dessous la synthèse 2017

clic ici  Main Ranc 04 synthese 2017Ranc 04 synthese 2017 (886.45 Ko)

Vous découvrirez une amélioration du cheptel en truites fario qui reste cependant très en dessous de ce qu'il devrait être.

La population de chevesnes se maintien,  légère baisse pour les blageons, et on ne va pas s'en plaindre.

Forte présence des vairons, diminution des loches franches et des chabots, ce qui est plus inquiétant, vu qu'il s'agit là

de poissons "de fond", ce qui sous entends une qualité des substrats moins bonne.

 la Ranceuse  reste avec le Roide les seuls

ruisseaux pépinières  en tête de bassin sur Pont de Roide.

Il est évident, que le facteur étiage joue pour beaucoup dans la survie des poissons sur la Ranceuse.

Hélas, les premières a en subir les conséquences ce sont les truites fario.

Il a été constaté que les endroits fortement peuplés d'indésirables présentent 

une bonne profondeur d'eau, et une bonne "protection" 

contre l'ensoleillement direct,  ce qui à coup sûr favorise leur implantation, voire leur survie.

 Une seule truite fario de 28,1 cm comptabilisée sur le secteur test de 71 mètres

ce qui veut dire qu'obligatoirement, la truite que vous allez prendre ne fera pas la taille,

POURQUOI VOULOIR " S'ACHARNER " à  PÊCHER LA RANCEUSE  ? ?

En 2021, l'aappma fera la demande de mise en réserve préfectorale

du ruisseau, pour le plus grand bien de ses habitants.

 

?

2021

Date de dernière mise à jour : mardi, 06 octobre 2020

  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×