Gestion

RUISSEAU PATRIMONIAL de 1ère Catégorie.

Posons-nous les bonnes questions sur la gestion de ce ruisseau.

la Ranceuse n'est pas, ou n'est plus en grande forme.

La réalité c'est que, par manque d'attentions particulièrement ciblées,

ce ruisseau se meurt à petit feu dans la plus grande indifférence malgré tout nos efforts.

les années se suivent et rien ne bouge.

Le résultat des pêches d'inventaires sont alarmants, sérieuse raréfaction de la truite

fario, population de plus en plus importante de chevaines et de blageons jusque haut

sur le ruisseau.

La Ranceuse change  mais pas en mieux.

Ajoutons en tête de bassin une station d'épuration  (STEP)  à Dambelin

qui  " n'épure rien " ou pas grand chose !

Pourquoi ne pas fabriquer un lagunage planté

à l'aval de la station au lieu d'un rejet direct dans le ruisseau ?

Des réalisations efficaces existent.

pour éviter de voir ça !

 à l'aval de la station,

fond colmaté, eau trouble, matières en suspension

( et pas seulement sur les fils de fer ! ).

(photo Léon Briois)

Ranceuse aval station dambelin 2

Plus un seul poisson vivant dans cet égout à ciel ouvert.

Une STEP hors normes de rejets depuis 2015

Monsieur le Maire, vous attendez quoi ?

l'obligation de mise en conformité en 2019 !

Inutile de nous dire << c'est une 1200 équivalents habitants

qui traite le rejet de 800 personnes,>>

elle ne fonctionne déjà pas

pour le nombre d'administrés actuel.

à vous d'y remédier rapidement.

Heureusement dirons nous que plus de 25 ruaux (petits ruisseaux) alimentent  la zone humide par temps de pluie entre

la commune de Dambelin et celle de Vermondans

Il est donc impératif de  préserver indemne de toute pollution tout ces petits ruisseaux.

les agriculteurs, les particuliers , la collectivité

nous sommes tous concernés par la gestion de nos rejets et épandages dans la nature

 Pour faciliter l'écoulement, et éviter le réchauffement de l'eau,

il serait opportun d'enlever par endroit les embâcles (barrages de branches)

Rappelons ici que c'est une obligation issue de la Loi pêche pour les propriétaires riverains,

  Clic   L 432 1 obligation travaux entretienL 432 1 obligation travaux entretien (511.33 Ko)

Soulignons également que l'AAPPMA chaque année lors de la "journée nettoyage"

s'emploie à ramasser les déchets des indélicats et dans la mesure du possible

à éliminer ces barrages sur les lots de pêche dont elle a la charge

Propriétaires, rétrocédez-nous le droit de pêche, nous vous libérerons de cette obligation

ATTENTION,  les affluents de la Ranceuse  depuis la "Combe d'Hyans"

jusque sur la partie amont du ruisseau, entrent dans

 l'arrêté préfectoral de protection du biotope de l'écrevisse.

 Qui s'en soucis ? (à part nous)

Pire,  la bêtise a encore un bel avenir.

Que dire du purin qui s'écoule directement dans le réseau "eaux pluviales"  ?

en face de la Mairie à Rémondans-Vaivre par temps de fortes pluies ?

Que dire de ce tracteur et de ces vaches qui traversent encore le ruisseau malgré l'interdiction ?

Que dire des labours à moins de deux mètres des rives du ruisseau ?

Que dire de l'épandage de phytosanitaires dans la limite des 100 mètres ?

Que dire de ces scieries, du traitement, et du stockage de bois à proximité immédiate quand ce n'est pas au dessus du ruisseau ?

Que dire de ce petit ru qui se colore parfois d'une couleur "laiteuse" à proximité d'une ferme ?

est puis il y a tout le reste lié à l'activité humaine:

Lingettes, désherbants, pesticides, eau de javel, . . . . . .je vous laisse établir la liste et les énumérer.

Nous ne pouvons plus accepter ce laxisme à grande échelle.

 la Ranceuse  ne peut plus attendre !

Il est important que tous, pêcheurs ou non,

prenions en main le devenir du ruisseau

et de l'environnement en général

de façon responsable .

 

 

Réflexion gestion ranceuse

4 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : samedi, 20 october 2018

×